12 réflexions au sujet de « Radio Rôliste #38 : le cercueil de Mara – partie 1 »

  1. Steve

    Pour ceux dont la curiosité aurait été piquée par le JDR Freeform ajoutons deux liens permettant de retrouver les jeux dont je parle.

    Pour la période norvégienne :
    Les sites Jeepen (http://jeepen.org/dict/) et Nørvegian Style (http://norwegianstyle.wordpress.com/) proposent des jeux nordiques et des « o » barrés. Un recueil des jeux du second est sorti sur lulu (http://www.lulu.com/shop/matthijs-holter-and-even-t%C3%B8mte-and-h%C3%A5ken-lid/norwegian-style/paperback/product-15366651.html).

    Pour l’American Freeform :
    Le site de Lizzie Stark propose une définition et surtout une liste de jeux (on y retrouve notamment The Climb)
    http://lizziestark.com/2013/11/18/introducing-american-freeform/

    Sinon Vampire Discotheque se trouve sur le site de Ben Lehman http://www.tao-games.com/vampire-discotheque/

    Répondre
  2. Cédric Ferrand

    J’aime beaucoup l’idée proposée pour Abstract Dungeon, à savoir que le MJ dispose pour tout son scénario d’un budget en dés égal au nombre de dés de tous les PJ. De cette manière, c’est équitable, il pioche dans sa réserve tranquillou tout du long, c’est mécaniquement équilibré.

    Répondre
  3. Doc dandy

    C’est quand même un cas flagrant de « dungeon washing »
    Tu prends une mécanique indie qui passerait inaperçu sinon et tu mets « dungeon » dans le nom et hop ! Le jeu est super cool.
    Ceci dit ça fait envie.

    Répondre
    1. Islayre d'Argolh

      Je ne trouve pas ce cas si « flagrant » que ça… J’avoue même ne pas réellement comprendre le sens de cette remarque.
      La mécanique de jeu a été pensée dans l’optique de simuler l’une des bases fondamentales du donj’ : l’attrition progressive des ressources communes à l’équipe de PJs.
      Le tout dans une optique de rapidité et d’ambiance héroique/spectaculaire.

      J’ai trouvé le jeu « super cool » des la lecture et mes différentes parties mon confirmé cette première impression.
      Les 257 versions différentes de l’Ancètre que j’ai pu découvrir lors de mes recherches de jeux d20 ont rarement produit un tel enthousiasme chez moi et je peux t’assurer qu’il y avait pourtant du « dungeon » un peu partout dessus/dedans.

      Répondre
    2. No'

      bah. c’est un peu un procès d’intention.
      Il m’est arrivé personnellement de m’emballer pour des mécaniques sans qu’il y ait « Donjon » dans le nom et réciproquement, trouver des mécaniques un peu « bof » alors qu’il y avait « Donjon » dedans.
      Le nom, c’est comme le flacon ; ce qui importe, c’est l’ivresse.

      Quelqu’un pour faire un Star Dungeons & Chtulhu Wars à la mécanique (narrativiste) révolutionnaire ? 😉

      Répondre
  4. Opt Slooh

    Je pense qu’une autre raison pour laquelle il faut se tenir à la règle indiquant le pool de dés dont dispose le MJ, c’est pour que les joueurs ne soient pas forcés de faire un refresh parce que le MJ a forcé la dose sous prétexte que ça avait l’air trop facile. C’est un jeu de stratégie et de ressources donc incompatible avec un MJ qui peut rallonger la sauce à loisir.

    Répondre
    1. Islayre d'Argolh

      Non c’est un jeu de rôle, et c’est tout a fait compatible si tout le monde autour de la table le veut bien.
      J’ai déjà animé trois sessions d’AD en mode « au pif » sans aucun souci et avec des joueurs satisfaits de la partie au final.
      Je vais tester le pool d’opposition « calibré » sur la prochaine séance, mais c’est loin d’être une obligation.

      Répondre
  5. Tilleul

    Mhh, n’y aurait t’il pas un certain point de vue « condescendant » par rapport aux gnistes. 😉 Dommage, souvenez vous que c’est ce même type de regard que porte certaines personnes sur les joueurs « papier » . ( Et qu’une partie non négligeable de vos auditeurs dont je fais partie est biclassée)

    Même si comme vous le dites, il y a 100 définitions du jdr pour les joueur, je pense qu’on peut dire que le jeu de rôle comprend les jeux de rôle sur table et les jeux de rôle grandeur nature.
    Les murder, le freeform et les soirées enquêtes font partie de l’ensemble jdr grandeur nature. Et dans certains cas différence n’est pas aussi évidente qu’il y parait.
    Par exemple, entre un jeu de role de table narrativiste et un jeepform, il n’y a finalement pas tant de différence que cela.
    Sinon voici l’exemple d’un chouette jeepform pour illustrer mes propos, jetez un coup d’oeil à ceci ( http://www.electro-gn.com/574-intothewild-letgvform)

    Répondre
    1. Steve J

      Salut Tilleul,

      Je te réponds un peu tard : je ne suis tombé sur ton commentaire qu’aujourd’hui. J’espère que tu tomberas sur ma réponse.
      Par rapport aux GNs je voulais aussi souligner ma méconnaissance du sujet, n’ayant jamais eu l’occasion de participer à un GN de grande ampleur (j’entends par là de plus grande ampleur qu’une soirée enquête créée pour une dizaine de joueurs) j’ai une image forcément un peu caricaturale. A titre personnel j’ai un côté casanier qui me fait craindre le côté « camping en foret » des GNs (sans doute à tort) mais je voulais souligner que, même avec une mentalité comme la mienne, cela valait le coup de faire un pas en direction du GN, quitte à le faire par la bande en s’intéressant à ce sous-genre hybride qu’est le Freeform.

      Je te rejoins sur le caractère flou des différences.
      Au fond la question du classement m’intéresse moins que la question de savoir ce qu’on va pouvoir récupérer dans le GN. Étant plutôt un rôliste « de table » je pars du JDR sur table mais je ne veux surtout pas disputer l’appartenance du mouvement Freeform/Jeepform. Une façon exagérée mais à mon avis utile à la réflexion serait de considérer le JDR « sur table » comme une forme particulière du GN où tout le monde resterait assis (et encore même à DD il nous arrive de mimer les actions de nos joueurs et de se lever).

      Répondre
  6. Ping : Radio Rôliste #98 | Radio Rôliste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.