Radio Rôliste #148 : Interview Evlyn Moreau & Thomas Munier

Invité.e.s : Evlyn Moreau et Thomas Munier
Animation : JC Nau et Lam Son
Montage : Lam Son

A l’occasion de la précommande du jeu de rôle Marchebranche, nous recevons son illustratrice Evlyn Moreau et son auteur Thomas Munier pour parler de leur processus créatif respectif.

Couverture du jeu de rôle Marchebranche

Evlyn Moreau est une artiste Canadienne prolifique au style faussement naïf inspiré des bandes dessinées de l’Association. Elle est également autrice de nombreux modules de jeu de rôle, en particulier dans la vague Old School Renaissance ou Sword Dream.

Thomas Munier est l’auteur de Dragonfly Motel, d’Inflorenza, et d’une foule d’autres jeux qui permettent d’explorer chacun à leur façon son univers forestier et étrange de Millevaux.

Marchebranche est un jeu à la croisée de leurs univers : dans une forêt qui a envahi les ruines d’un empire, les marchebranches sont des voyageurs à la recherche de leur mémoire, acceptant des missions contre la promesse de retrouver un souvenir. C’est un jeu de fantasy familiale, un peu comme un conte de Grimm adapté par Miyazaki. A la fois enfantin et retenant l’étrangeté de Millevaux.

Marchebranche est en précommande chez Dystopia, dans la collection Jydérie

Lire

Une réflexion au sujet de « Radio Rôliste #148 : Interview Evlyn Moreau & Thomas Munier »

  1. Frédéric Bessy

    Chouette épisode !
    C’est intéressant d’en savoir un peu plus sur ce qui
    motive les créateurs de jdr. J’aime beaucoup l’univers de Marchebranche.
    Le côté mystique et contemplatif me rappelle un peu « Le passe-brousaille »
    de Robert Holdstcok.
    Entièrement d’accord sur l’importance de trouver un style illustratif qui ait une âme;
    l’hyper-réalisme (photo réalisme?) jugule beaucoup trop l’imaginaire et éclipse
    trop souvent ce que sous-tendent les textes.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.