Radio Rôliste 107 : interview sans-règle

Lam Son interview trois adeptes confirmés du « jeu de rôle sans règle » tel que pratiqué à la convention de Supaéro : Brise Tempête, Dyvimm et Litchi.

Dans ce numéro on parle d’un temps que les moins d’un an ne peuvent pas connaître : il y avait des conventions de JdR !

00:00:53 Présentations des intervenants
00:02:06 Jeux pratiqués avant le sans-règle
00:03:45 Définition du jeu de rôle sans règle
00:05:52 Résolution d’une action difficile
00:08:24 Connaître les capacités de son personnage
00:09:49 Résoudre un marchandage
00:11:36 Enquêter, résoudre une énigme
00:12:33 Forcément un MJ ?
00:14:43 Partage de l’autorité
00:15:25 Improvisation
00:17:23 Arbitrage entre joueurs
00:18:58 Sensations propres au jeu de rôle sans règle
00:21:01 Conseil au débutant
00:23:46 Trouver un scénario à son goût
00:27:15 Exemples d’abstracts de scénarios
00:29:25 Préparation MJ
00:31:11 Ecriture d’un scénario
00:32:49 Campagne
00:35:16 Rythme et didascalie
00:35:35 Rythmer un one shot
00:38:38 Supaéro et naissance du sans règle
00:41:06 L’association eXpression Ludique et son site Anthologie (http://sansregle.free.fr/)
00:42:48 Avenir Convention, est-il possible de faire du sans règle en ligne ?
00:45:35 Le sans règle comme un mouvement artistique : quelle intention ?
00:47:27 Est-ce un mouvement d’avant-garde ?
00:49:59 Premier scénario d’un nouvel auteur
00:51:09 Notion d’auteur
00:52:23 Positionnement par rapport aux jeux alternatifs
00:54:43 Le nom « jeu de rôle sans règle » est-il bien choisi ?
00:55:41 Quelques scénarios marquants
00:57:13 Comment trouver les scénarios ?
01:01:19 Site convention Supaéro (https://conv-supaero.fr/https://www.facebook.com/ConventionSupaero/)
01:01:52 Mot de la fin


Lire

3 réflexions au sujet de « Radio Rôliste 107 : interview sans-règle »

  1. Michaël, le stagiaire roumain

    Un grand merci pour cette émission fort intéressante !
    Ça serait cool de disposer d’un lien où récupérer 2-3 scénarios idéaux pour tester cette pratique, dont la définition de « jeu de rôle à règles libres » me paraît en effet bien plus juste et parlante.

    Répondre
    1. Stéphane Rigoni

      Bonjour Michaël,
      Je te conseille parmi ceux que j’ai joués ( puis fait jouer tellement je les ai aimés) :
      La nuit des damnés
      Le paradoxe de Caïn
      Tous deux sont excellents.
      Ils sont présentés et téléchargeables sur le site murder-party.org
      (Ils peuvent être joués physiquement ou à la table)

      ET parmi les scénarios de l’anthologie donnés en lien, j’ai bcp aimé à la lecture les Enfants d’Erin.

      Répondre
  2. Tuin

    Salut,
    Très content d’entendre parler de la conv et du jdr sans règles (d’accord avec Brise et Litchi, c’est compliqué de trouver une meilleure dénomination).
    Le jdr sans règles, c’est aussi un aboutissement logique pour proposer une convention avec beaucoup de contraintes : durée des rondes limitées, des mj très jeunes, des équipes qui viennent pour faire autre chose sachant qu’on ne pourra pas s’aligner sur la qualité ressentie pendant leurs campagnes, limiter le temps consacré aux systèmes de résolution… En se focalisant sur l’histoire et/ou les interactions personnelles, le jdr sans règles permet de proposer une expérience ludique forte en respectant ces contraintes.
    C’est aussi, comme Dyvimm et Brise le soulignent admirablement, un moyen d’innover et de tenter d’autres modes de jeu (rapprochement avec le théâtre, le théâtre d’impro, un joueur et cinq MJ, etc.).
    Excellente émission, merci pour cette médiation 🙂
    @Dyvimm : l’insoutenable, c’est un scénario de MarcT, pas de Krash ! Et d’accord avec toi, c’est un scénario des plus enthousiasmants et évocateurs que j’ai jamais joué.
    C’est malin, j’ai envie de réécrire pour la conv ! 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.