Radio Rôliste #65 : Les Ruines suspendues de la reine magique des abeilles

Au sommaire de ce numéro :

  • Introduction (00m00s – 1m52s)
  • Coup de projecteur : Courants alternatifs (1m54s – 4m10s)
  • Actualité : Foulancement de la VF de The Sprawl (4m11s – 7m30s)
  • Actualité : Clap de fin pour la 4e édition de L5R (7m33s –  9m24s)
  • Critique : Terres Suspendues (9m25s – 36m50s)
  • Dossier : Les archéorôlistes et les vieux donjons (36m51s – 1h39m45s)
  • Critique : Sphynx (1h39m46s – 2h00m52s)
  • Nos jeux du moment (2hm00m53s – 2h02m40s)

Les jeux et les sites mentionnés dans ce numéro :

Toutes nos excuses pour le retard de diffusion, dû à des problèmes de qualité sonore qui hélas persistent encore malgré les efforts de notre monteur !

Lire

4 réflexions au sujet de « Radio Rôliste #65 : Les Ruines suspendues de la reine magique des abeilles »

  1. Etienne T.Harvey

    Depuis que Romaric Briand m’a parlé de Sphynx, je convoite le jeu avec un grand intérêt. Votre critique me vend encore un peu de plus de rêve. Je veux d.finitivement ce jeu à ma table. Bon, hop sur Lulu pour me le procurer!

    Répondre
  2. PM

    Pour la cohabitation D&D/AD&D, une chose à ne pas oublier. EGG n’était pas seul auteude D&D et lorsque Arneson a commencé à demander des royalties sur D&D, TSR a « officialisé » (je sais plus quel numéro du Dragon) la sépration entre D&D et AD&D, pour dire que les royalties qu’on lui devait ne concernaient que le premier et pas le second. Sauf erreur, ça a fini au tribunal où il a été reconnu comme aussi bénéficiaire des royalties de AD&D.

    Répondre
  3. Thomas

    Merci beaucoup pour cet épisode !

    Curieusement, j’ai récemment acheté et lu Sphynx, l’ambiance et le thème sont excellents, mais je me tâte pour y jouer. En parallèle, je prépare une campagne full OSR (avec Oltréé! comme base) contenant pas mal d’exploration de ruines (civilisation ancienne à la Symbaroum + donjons plus traditionnels). Les règles inspirées de D&D classique fournissent un framework pour l’exploration de ruines (vous en parlez très bien dans cet épisode), et Oltréé! apporte la dimension narration partagée. Avec ce combo, j’ai un Sphynx débarrassé des éléments relationnels qui ne m’intéressent pas (le coup de la romance dans les ruines dangereuses, c’est trop hollywood pour moi :-).

    L’alignement thématique « ruinesque » OSR/Sphynx de cet épisode est très cool et donne à réfléchir, malgré le fossé entre ces deux approches.

    Répondre
  4. Jean-Michel GOT

    Bonjour, je sors de maladie donc je ne suis pas très bon public.
    Ce ci étant clair , la première partie a une qualité sonore médiocre et l’enthousiasme du narrateur donne envie de jouer à autre chose.
    la troisième partie (Sphinx) monte de plusieurs décibels et même si on sent la passion du chroniqueur j’ai vraiment l’impression qu’il essaie de me vendre un jeu de plateau.
    Pour la partie OSR / collection, pour moi la partie collection ne fait pas partie du loisir, c’est une passion différente, mais c’est mon avis n’est-ce pas.
    En jeu OSR, il y en a beaucoup et je voulais vous signaler Low Fantasy Gaming, qui est gratuit et a l’intérêt de rendre la magie très dangereuse se rapprochant d’une ambiance warhammer : https://lowfantasygaming.com
    J’ai aussi fait récemment l’achat de Adventurer Conqueror Kings (ACKS) en bundle. Ce jeu http://www.autarch.co/ propose d’aller au-delà du niveau 10, ou les personnages atteignent leur titre maximum, en leur donnant les rennes de domaines/guildes/forteresses/tour de mage et en attaquant un niveau politique. Cette façon de construire du jeu sur ces parties habituellement sous-estimées dans les règles (sauf brithrigjht) me semble intéressante.
    Bonne continuation, je vous adore quand même.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *