Radio Rôliste #59 : Les playtesteurs temporels pendant la saison des amours

Legend of the ElementsAu sommaire de ce numéro :

Deux précisions :

  • Je dis une grosse bêtise en parlant du Festival du jeu de Villepreux : l’entrée est bien évidemment libre et gratuite, la date du 16 septembre, c’était pour les intervenants… Ça m’apprendra à mal lire les mails qu’on m’envoie.
  • On a eu des soucis avec la piste sonore de Kahlong, toutes nos excuses. Un fichier de meilleure qualité sera mis en ligne avant fin septembre. C’est corrigé !
Lire

9 réflexions au sujet de « Radio Rôliste #59 : Les playtesteurs temporels pendant la saison des amours »

  1. yukiko

    Pour Legend of the Elements, au lieu de dire Façonneur, le terme utiliser dans les séries est « Bender » qui donne en français maître.

    Si non très bon podcast une foi de plus !!

    Répondre
    1. Kal

      Le terme anglais de LotE est shaper (= façonner), l’original bender (= plier, au sens plier à la volonté)… « maître » on s’éloigne, même si c’est la trad française.

      Disons que j’ai tendance à faire mes propres choix de traduction sans me soucier de l’existant 🙂

      Répondre
  2. Matt

    Cool le grand retour de Kalysto !
    Ca manquait de décorticage de jeux PBTA depuis quelques temps 🙂

    Sinon j’ai eu un gros problème de synchronisation de vos voix en écoutant le podcast via une application dédiée ( mais pas sur le site .. bizarre ? il y a peut être eu 2 versions différentes diffusées ?)

    Répondre
  3. Natha

    Chouette un nouveau Radio Roliste, chouette un nouvel intervenant qui fait du mainstream !
    Ceci dit, la critique de Kahlong met un peu les éléments dans le désordre amha : manque de quelques éléments de base en intro … qu’il s’agit d’un jdr medfan (?) mainstream, un résumé de 2 phrases du monde (pour y revenir après), ce qu’on y joue (type de perso, niveau de « puissance », les enjeux pour eux), le style de système etc.
    ça part ensuite directement dans les détails mais une petite synthèse en intro serait sympa la prochaine fois 🙂

    Répondre
  4. Dithral

    Il me semble que ce qui rapproche T.I.M.E. Stories (et quelques autres) du jdr c’est plus le fait qu’on y découvre ensemble une histoire que l’interprétation des personnages. C’est d’ailleurs ce qui me plait dans ce jeu, avec sa capacité à créer une atmosphère avec peu de chose. Une spécificité que je ne trouve pas dans les jeux plus classiques.
    Et je suis tout à fait d’accord sur le fait qu’il empreinte plus au jeu vidéo qu’au jeu de rôle, mais c’est justement ce que le jeu vidéo à tiré (il y a maintenant très longtemps) du jeu de rôle 🙂 personnages, stats, équipement, une équipe complémentaire et une histoire.

    Répondre
  5. Ping : Podcast Outsider N°18 : Game Design Jeu de rôle : Intensité et Profondeur | Outsider

  6. Ping : Voix d'Altaride 46 - Voyages et Paradoxes • Cendrones

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *