3 réflexions au sujet de « Radio Rôliste #41 : le clone de Schrödinger – partie 1 »

  1. Gersen

    Bonjour et bonne année,

    ça fait plaisir de vous entendre à nouveau finalement !
    Petite précision, « Hic sunt leones » est une expression latine que l’on écrivait autrefois sur les cartes pour indiquer des contrées dangereuses et inexplorées (dans l’ordre que vous voulez). Donc on y trouve des animaux fantastiques : des lions.
    C’est une belle expression qui incite à l’exploration et l’aventure.

    Voili, voilou, je passe à l’épisode suivant.

    Répondre
  2. Steve J

    Je viens de finir l’écoute des trois parties et je suis très heureux d’apprendre que Guillaume vienne rejoindre le « pôle narrativiste » des chroniqueurs. A chacune de ses interventions je poussais des râles de joie et d’acquiescement.
    En moins d’une minute d’émission il était déjà en train de vous parler d’un jeu sans MJ, sans linéarité temporelle et sans PJs !!!! « Oui ! »
    Dans ses tops il y avait le hack queer et sans MJ d’Apocalypse World que, même moi, je n’ai pas trouvé l’occasion de tester. Je plussoie vigoureusement sur l’intérêt de ses mécanismes qui ont de quoi retourner le crane de bien des joueurs/MC de jeux motorisés par l’Apocalypse. « MAIS OUIIII ! »
    Il a parlé de Showdown qui est formidable ! « RHAAAA OUIII ! »

    Sinon comme Côme a trouvé dans la bulle de Cyril l’occasion de placer son dernier jeu game-chef je me permets de parler du mien, qui colle aussi à cette thématique du corps VS la conscience.
    Ça s’appelle Faster than Memories et ça se déroule dans un futur où la téléportation est possible. Le processus consiste à détruire le corps au départ de la téléportation pour le reconstruire à l’arrivée. On se rend compte que si le corps et les compétences mentales sont conservés, les téléportés ont perdu la plupart de leur souvenirs.
    On y joue donc un couple qui vient de se téléporter et qui participe à une procédure de reconstruction de la mémoire. Le jeu est fait à la manière des norvégiens neurasthéniques puisqu’il s’agit d’un semi-GN qui se passe dans une seule pièce et utilise des enregistrements audios.
    Ça se trouve ici https://drive.google.com/file/d/0B6fXnaDh6OnjRWtPQ0lyN3pDMWs/edit.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *