Archives de l’auteur : kobal

Changement de taulier

Salut ami auditeur,

Je passe le relais ! Il est temps pour moi de m’éclipser vers d’autres projets, et c’est maintenant Côme le nouveau rédacteur en chef de l’émission.

Mon petit podcast adoré a bien grandi, et j’en suis plutôt fier : Au fil des numéros Radio Rôliste a gagné en qualité, en diversité et en régularité et il a maintenant fort belle allure. Bien sûr, cela ne s’est pas fait tout seul : je ne vais pas me sauver sans remercier tout d’abord Cyril, avec qui j’ai enregistré nombre d’émissions mémorables (les auditeurs du premier live gardent un souvenir ému des pauses pendant lesquelles Cyril parlait de batailles navales britanniques).
Merci à la joyeuse bande que constituait Côme, Kalysto, Michaël et Yannick, grâce à laquelle l’émission a trouvé son rythme (et on s’est bien marrés aussi).
Merci également à tous les chroniqueurs d’hier et d’aujourd’hui qui se sont succédés à l’antenne pour débattre avec passion du jeu de rôle et qui ont apporté leur pierre à l’édifice. Et Merci à Sébastien qui a non seulement apporté sa pierre mais aussi les plans de l’immeuble, la pelleteuse et dix tonnes de briques avec les carnets ludographiques, une vrai réussite.

Et enfin merci à toi de l’autre côté du flux RSS, c’était très chouette.

Kobal.

Radio Rôliste #53 : du gameplay qui crame les doigts, du hip-hop qui change le monde

worlds-without-master-issue-10-cover-webAu sommaire de ce numéro :

  • Actualités : Festival des mondes de l’imaginaire (1m30s – 4m15s) / Urban Shadows et Undying (4m15s – 6m30s) / Augmentation des tarifs postaux (6m31s – 10m28s)
  • Critique : Five Fires (10m29s – 37m04s)
  • Mécanique : Le gameplay (37m05s – 1h03m44s)
  • Critique : La trilogie Dread (1h03m45s – 1h29m53s)

Les liens de ce numéro :

  • Soutenir Quinn Murphy, le créateur de Five Fires, sur Patreon.
  • La version Beta de Five Fires, en PDF et gratuitement.
Lire

Les Carnets Ludographiques #16 : L’Enquête – 3/3

La troisième et dernière partie de ce gros podcast, qui traite finalement…

  • les problèmes récurrents des scénarios d’enquêtes, de l’inadéquation des PJ ou des joueurs aux questions de rythme et de compréhension,
  • les manières de simplifier et ajuster les scénarios en cours de jeu,
  • la méthode de l’investigation et son application en jeu,
  • comment apprendre à enquêter,
  • la logique interne des histoires d’enquête, les questions de cohérence mais aussi de perception des univers fictifs (même lorsqu’ils se veulent réalistes)…
  • de multiples variantes du jeu d’enquête : les intrigues & manigances, jouer des criminels-enquêteurs (intrusion, surveillance, assassinat…),
  • le cas particulier des enquêtes magiques (ou super-technologiques),
  • quelques jeux publiés et les différentes manières dont ils abordent le gameplay d’enquête…

Notre numéro d’avril abordera -avec Le Grümph- le découpage de scénarios et la question subséquente des choix des joueurs : d’ici là, n’hésitez à nous poser vos questions (sur l’enquête ou le découpage) dans les commentaires !

Lire

Les Carnets Ludographiques #16 : L’Enquête – 2/3

Cette deuxième partie aborde notamment…

  • une méthodologie d’écriture des scénarios d’enquête (et un petit rappel de la notion d’intentions narratives),
  • les différentes structures de ces scénarios : linéaire, arborescente, ouvertes et, mon chouchou, la structure  »en toile », illustrée ci-dessous…
  • l’inconvénient des jets aléatoires et la nécessaire gestion des indices, de leur conception à leur distribution en passant par leur développement en niveaux superposés,
  • l’exploitation des indices, de leur détection aux déductions qu’ils permettent, et les différentes manières de les décrire et mettre en scène,
  • l’épineuse question des fausses pistes,
  • les dangers de l’empilement de complexités

Schéma-Enquête-Toile-02Dans ce schéma en toile, les PJ abordent l’enquête par l’extérieur (cercle blanc) et se déplace le long de cercles concentriques croisant les différents thèmes de l’intrigue. Pour progresser vers la « vérité » (quelle qu’elle soit), ils doivent résoudre des challenges à la difficulté grandissante (du gentil jaune au redoutable rouge) afin d’obtenir les indices numérotés qui pointent vers le cercle suivant…
Bien sûr, certains challenges et indices sont à la frontières de plusieurs thèmes, alors que le nombre d’épreuves (et d’accès possibles) se réduit au fur et à mesure qu’on progresse dans la compréhension des événements…

Lire

Les Carnets Ludographiques #16 : L’Enquête – 1/3

Et on reprend enfin notre rythme de publication normal avec ce très gros Carnet en trois parties, où Kobal et moi-même nous penchons longuement sur le jeu d’enquête : comment ça se conçoit, se joue et se met en scène, quels mécanismes mettent la notion en valeur, etc.
Cette première partie traite en particulier de…

  • la différence entre les scénarios linéaires hâtivement rhabillé en investigations,  la simulation d’histoires policières et le « véritable » jeu d’enquête,
  • la jouabilité des enquêtes, la valeur du challenge et donc le poids des échecs, mais aussi les exigences (variables) de technicité
  • les différents contextes d’investigations et les différents rapports à l’information qu’ils impliquent,
  • les diverses thématiques propres au jeu d’enquête, et tout particulièrement la notion d’exploration sociale
Lire

Radio Rôliste #52 : Bitchons & Dragons

Au sommaire de ce numéro :

  • Actualités : La campagne des princes élémentaires pour Shaan (Cyril)
  • Actualités :la guerre des donjons (Kobal et Gherhartd)
  • Critique : Fall of Magic (Gherhartd)
  • Critique : Cthulhu Dark (Côme)

Liens de ce numéro :

La campagne de Shaan.

Le site de Ross Cowman pour Fall of Magic / L’automne de la magie.

Pour télécharger Dark Cthulhu : en VO / en VF.

Des hacks de Dark Cthulhu :
– Ghosts of Opal Ditch.
– Star Wars: the Dark Times.
– Dark Ronin.
– Ghost Lines Dark.
– So Now You’re a Time Traveller.
– Plein d’autres mécaniques de hack plus ou moins abouties ici !

 

Lire

Les Carnets Ludographiques #15 – l’Art d’être Joueur : les propositions créatives

Et voici un nouveau Carnet sur « l’Art d’être Joueur », concernant cette fois la manière de formuler, discuter et négocier les apports multiples autour d’une table de jeu. Julien et Sébastien discutent entre autres…

  •  les nécessaires précisions de vocabulaire rôliste pour s’accorder au moins temporairement sur ce dont on discute,
  • quelques-uns des freins récurrents à la créativité (les questions de fond, genre et formes, la juste place de l’ego…),
  • les aspects spécifiques de la création improvisée,
  • la dichotomie entre les désirs du personnage et le destin que le joueur veut lui donner,
  • proposer et répondre sans s’arrêter de jouer et
  • la question du méta-langage rôliste (sous-titres, sur-titres, intertextualité)…

Vous trouverez sur leur blog respectif l’article de Vivien Féasson et la série d’Eugénie cités durant le podcast.

Bonne écoute !

Lire

Radio Rôliste #51 : yaoi, épée en mousse et bonhommes de pain d’épice

HGMO-cover-copyAu sommaire de ce numéro :

  • Actualités : Un GN de taille épique : Conquest of Mythodea (Thomas)
  • Critique : The Secret lives of gingerbread men
  • Critique : Hot guys making out
  • Mécanique : L’expérience (2nde partie)

Bonne écoute !

Lire

Les Carnets Ludographiques #14 – l’Art d’être Joueur : démarrer les parties

Ce Carnet Ludographique -qui continue nos réflexions sur « l’Art d’être Joueur »- a été conçu et enregistré avec Julien-de-chez-Smith-en-face (les Voix d’Altaride ont d’ailleurs publié un très intéressant podcast sur « Peut-on tout jouer en JdR ? » enregistré avec les compères Coralie David et Jérôme Larré).
On s’y préoccupe cette fois de la nécessaire « mise en jambes » de début de partie à travers des notions comme…

  • le vocabulaire rôliste, dont la narration « encore plus partagée que d’habitude »,
  • les droits (et les devoirs subséquents) des joueurs,
  • l’état d’esprit nécessaire à nos explorations imaginaires, qui démarre lors de la création de perso,
  • la mise en condition, les habitudes et les rituels de début de partie,
  • l’échauffement, la mobilisation des cerveaux et la montée en régime de la créativité,
  • s’approprier l’exposition pour mettre en scène et approfondir les PJ,
  • les joueurs comme co-scénaristes des parties, participant à créer de l’histoire et du jeu à travers leurs personnages…

Et on en profite pour vous signaler l’article d’Eugénie sur le même sujet, qu’on remercie au passage d’avoir participé à la préparation de ce numéro.
La suite, donc le CL#15 à paraître début janvier si on a survécu à la Saint Sylvestre, prolongera le sujet à travers la communication créative en cours de partie : comme toujours, n’hésitez pas à nous poser toutes les questions que vous voudrez dans les commentaires…

Et demain on publie l’interview de Thomas Munier enregistrée aux Utopiales : on est au taquet ! 🙂

Lire

Radio Rôliste #49 : Le danger, le jeu et le machisme

Au sommaire de ce numéro :

  • Actualités : présentation de Knutepunkt / Solmukohta (3m – 21m40s)
  • Critiques :  Dead Dice et Zombie Cinema (21m40 – 51m15s)
  • Outillage : le métier de relecteur (51m15s – 1h25m)
  • Prière (1h25m – 1h29m36s)
  • Théorie : Plaisir et difficulté (1h29m36 – 2h15h45s)

 

Notes de l’émission :

Le site officiel de Knutepunkt / Somukohta en 2016 :
http://solmukohta.org/

Quelques comptes-rendus subjectifs des éditions précédentes, sur le blog de Thomas B. :
http://www.thomasbe.com/tag/nodal-point/

Deux thèses de doctorat qui parlent de ludologie constructiviste :
Jaakko Stenros : https://tampub.uta.fi/handle/10024/96986
Markus Montola : http://tampub.uta.fi/handle/10024/66937

Quelques articles de théorie sélectionné par « Places To Go, People To Be » en VF :
http://ptgptb.fr/grandeurs-natures

Pour vous procurer Dead Dice : www.shamzam.net/blog/nos-jeux-de-roles/dead-dice/
Pour vous procurer Zombie Cinema : http://www.arkenstonepublishing.net/wp-content/uploads/Zombie-Cin%C3%A9ma_newlook.pdf

Bonne écoute !

Lire